Son histoire

Crée et dirigé par Fédor Jeleznov, professeur et chef d’orchestre aux écoles de musiques de Lormont et de Villenave d’Ornon, les musiciens de ce grand ensemble sont tous amateurs, passionnés de jazz et d’improvisation. Carrément Jazz, c’est avant tout un état d’esprit né il y a plus de 15 ans sur les Hauts de Garonne, avec la volonté farouche de partager avec le public, les plus grands standards du jazz des années 1930 jusqu’à nos jours.

Fedor Jeleznov a connu plusieurs vies. S’il est aujourd’hui installé en Gironde, il fut dans un autre temps, premier prix de saxophone du conservatoire de Leningrad et premier prix de saxophone de l’institut de pédagogie musicale de Moscou avant d’obtenir au début des années 80, son diplôme de chef d’orchestre en URSS. Ces quelques distinctions démontrent à elles seules, la détermination de Fedor Jeleznov d’obtenir le meilleur de ces musiciens dans une formation qu’il a inventée d’un bout à l’autre.

A l’origine du big band, il y a le quatuor de saxophones Carrément Sax, rassemblant des musiciens amateurs pour le plaisir de jouer ensemble. Sous l’impulsion de Fedor JELEZNOV, professeur de saxophone, Carrément SAX peaufine un répertoire d’œuvres classiques rapidement élargi aux musiques du monde et au jazz. On passe en quintette, puis en « little jazz band » avec l’adjonction d’une section rythmique et des premiers cuivres. Le projet de Fedor JELEZNOV bénéficie alors du soutien permanent de Dominique BOUDOT, la nouvelle directrice. On complète les sections cuivres, et en 2001, Carrémént jazz est né.

En 2016, le big band a soufflé ses 15 bougies : 120 morceaux joués, 60 concerts, à l’affiche de sept festivals, de trois «nuits du patrimoine , de douze fêtes de la musique à Lormont… Au fil des années, l’effectif s’est en partie renouvelé, mais il est toujours carrément passionné et enthousiaste !

Depuis 15 ans, Carrément Jazz a présenté environ une soixantaine de prestations.